tendances culinaires 2020

Les tendances culinaires ne cessent d’évoluer depuis le fameux guide culinaire d’Auguste Escoffier… On voit régulièrement de nouvelles excentricités voir le jour : de l’houmous au chocolat, à la cuisine aux huiles essentielles, en passant par la mode éphémère des “mug cakes”, il y en a pour tous les goûts ! L’imagination culinaire n’a plus de limite !

Mais ce dont je souhaite vous parler aujourd’hui, ce n’est pas des dernières recettes tendances, ou des gadgets culinaires dont on aura oublié l’existence dans peu de temps. Les tendances que nous allons découvrir aujourd’hui sont déjà installées depuis plusieurs années et sont appelées à durer. Elles sont le reflet de notre société qui change au gré des modes et des contraintes de notre vie sociale.

Écologie, praticité, avenir de la restauration… Voici quelques thèmes qui témoignent de la métamorphose de notre relation à la cuisine et à l’alimentation. De quoi réfléchir à la place que nous donnerons à notre culture culinaire dans le futur. Voici plusieurs univers où la créativité ne demande qu’à s’exprimer.

 
 
 
 

La cuisine n’a plus de frontière

tendance cuisine du monde

Les plats du monde font partie de notre quotidien

 

À la carte des restaurants, dans les rayons des supermarchés, à la cafète de l’entreprise et même dans vos casseroles du dimanche, la cuisine française a de la concurrence… Le traditionnel bœuf bourguignon côtoie, dans la joie et la bonne humeur, un beau burger au cheddar, un ceviche tout droit venu du Pérou, le fameux risotto italien, les makis du Japon, les épices d’un bon curry indien ou d’un tajine marocain, ou encore un cheesecake américain pour le plus gourmand des desserts.

La cuisine n’a plus de frontière. Rares sont ceux qui n’ont jamais goûté aux délices ramenés du bout du monde. C’est une chance aujourd’hui d’accéder à une telle richesse culinaire. Il faut se rendre à l’évidence, les Français ne mangent plus comme des Français, mais comme des citoyens du monde.

 

 

 
 
 La cuisine fusion : vers une créativité décuplée

 

 

La sensibilisation à toutes ces nouvelles saveurs a provoqué des élans de créativité chez les chefs. C’est de cette exposition à de nouvelles expériences culinaires qu’est née la cuisine fusion. Une cuisine décomplexée qui brise les codes de la tradition pour tirer le meilleur de chaque culture. Il n’est pas rare aujourd’hui d’ajouter du gingembre dans un plat de poisson, de réaliser sa vinaigrette avec de la sauce soja et d’utiliser du sirop d’érable à la place du sucre. Ces ingrédients sont maintenant devenus des basiques de nos placards. Ils sont utilisés, indifféremment des produits plus traditionnels, dans le but de sublimer l’existant. Les chefs de la cuisine fusion sont des peintres qui créent leur toiles avec plus de couleurs que les autres.

 

 

 
  

Les nouvelles tendances du bout du monde

 

Notre cuisine est déjà riche de nombreuses influences du monde. Mais les peuples de notre planète sont loin d’avoir livré tous leurs secrets culinaires. Après une longue période sous l’influence de l’Asie, l’engouement pour la “world food” semble se poursuivre sur de nouveaux terrains.

 

La cuisine d’Afrique de l’Ouest se dessine comme la future tendance qui va influencer notre cuisine occidentale. Elle est riche et variée. Le poulet Yassa du Sénégal met en avant les saveurs de l’oignon et du piment, alors que le Mafé malien souligne de ses arômes de cacahuète les plats de viande et de poisson. Restez attentifs, de nombreux autres plats Africains risquent de percer prochainement !

Et en bonus, l’Asie nous livre encore des surprises avec l’arrivée en force des desserts japonais. Très décalés de nos habitudes au niveau des goûts et des textures, quelques adaptations à l’européenne nous permettent de d’apprécier ces nouvelles expériences. L’utilisation du thé matcha est devenu monnaie courante, comme en témoigne le fameux tiramisu au thé matcha d’Hélène Darroze. De nouveaux desserts Japonais, comme le “Kakigori” (une glace pilée très légère couverte de sirop), se trouvent maintenant facilement dans les endroits les plus branchés de la capitale.

 
 
 
 

Une prise de conscience sur la santé dans l’assiette

 

la santé dans l'assiette

Le fait maison

 

La mode du “do it yourself” (ou “fait-le toi-même”) est très présente dans de nombreux domaines et de toute évidence en cuisine. On a déjà mis de côté les plats préparés il y a bien longtemps au profit d’une cuisine maison plus saine et savoureuse. Mais ce que l’on voit apparaître aujourd’hui, c’est la fabrication maison de produits beaucoup plus basiques : pain, brioche, pâtisserie, yaourt, charcuterie, pâté, terrine, pâtes fraîches sont quelques produits parmi d’autres qui suscitent l’engouement du fait maison.

 

 

 
 

Les mocktails

 

 

L’alcool semble occuper une place de moins en moins indispensable dans les soirées festives. On connaissait la bière et le vin sans alcool, mais aujourd’hui nombreux sont les bars et restaurants qui proposent des “mocktails”. Un mot, utilisé pour les cocktails sans alcool, qui vient de la contraction de “mock” (= imiter) et de cocktail. Les mocktails sont des boissons sophistiquées, aussi extravagantes que leurs équivalents alcoolisés, mais qui préservent la santé des joyeux fêtards.

 

 
 
 

Les super aliments

 

 

Les supers aliments, on en entend parler partout ! Spiruline, moringa, baie d’açaï, baie de goji, chou kale, curcuma, ginseng, graine de chia, gelée royale et pollen, ce ne sont pas les exemples qui manquent… Une infime quantité de ces supers aliments suffit pour booster nos défenses immunitaires ou nous mettre à l’abri de diverses carences. Certains ont fait leur place depuis longtemps dans les magasins bio et diététique, d’autres ont encore du chemin à parcourir pour conquérir nos placards.

Mais la nouvelle tendance semble se tourner vers les aliments qui boostent nos capacités mentales, comme la mémoire ou la concentration. J’ai nommé les aliments  nootropes. On peut citer entre autres le ginko pour la mémoire, la caféine pour l’énergie, les graines de malkangini pour la concentration… Au vu des effets qu’ils provoquent sur l’organisme, ils sont à consommer avec modération et en toute connaissance de cause.

 

 

 
 

Les produits fermentés

 

Bien que les produits fermentés existent depuis la nuit des temps, ce n’est que récemment que la médecine occidentale a mis sous les projecteurs leurs bienfaits sur notre santé. Leur richesse en vitamines et en acides aminés essentiels en font des produits exceptionnels.

 

Dans la famille des produits fermentés, on trouve des boissons rafraîchissantes est légèrement pétillantes comme le Kombucha ou le Kéfir. C’est également une méthode de conservation des légumes de plus en plus en vogue. Le Kimchi, originaire de Corée, est un chou épicé et fermenté qui a bien la cote en ce moment. La lactofermentation de légumes maison est également de plus en plus populaire.

 

 

 
 

La cuisine “green” et écolo

 

 

Évidemment, on ne peut pas clore ce chapitre sur la cuisine santé sans parler de toutes les tendances “green” et écolo qui l’accompagnent. Difficile de passer à côté du grand mouvement des régimes végétariens / végans / flexitariens. Les restaurants adaptent d’ailleurs leurs menus à cette nouvelle catégorie de consommateurs de plus en plus nombreux. Par ailleurs, vous avez certainement repéré la mode de la cuisine sans déchet, où les fanes et les épluchures des légumes sont utilisées dans les recettes afin de ne rien jeter.

 

Il y a également un mouvement pour des pratiques plus respectueuses de l’environnement du côté des producteurs et des artisans. On note une franche augmentation des cultures bio et notamment avec la popularité des vins naturels. Les producteurs s’organisent également pour une distribution locale grâce aux AMAP (paniers de producteurs) et aux coopératives locales.

 
 
 
 

La cuisine pratique et gain de temps

 

Cette prise de conscience autour de la santé et de l’environnement a provoqué un grand élan vers la cuisine maison. Mais le temps vient toujours à manquer dans nos vies surchargées, alors les pratiques en cuisine se sont simplifiées. Elles ne sont plus du tout les mêmes que celles du temps de nos grands-mères…

 

robots de cuisine

 

 

 

 

S’organiser pour cuisiner au quotidien

 

 

Aujourd’hui, tous les moyens sont bons pour gagner du temps, sans pour autant renoncer à cuisiner soi-même. L’air du “batch cooking” et du “meal planning” vient alors révolutionner notre organisation en cuisine. De plus en plus de livres et de blogs culinaires en parlent pour nous aider à organiser notre quotidien en cuisine (je vous renvoie d’ailleurs sur les derniers articles du blog à ce sujet ici et ). Le “batch cooking” est une méthode qui permet de cuisiner plusieurs plats à la fois, afin d’optimiser au maximum le temps passé en cuisine. Le “meal planning”, quant à lui, permet de minimiser le temps passé à réfléchir aux repas du soir ou à faire des courses alimentaires.

 

 
 
 
 

Les robots assistants en cuisine

 

 

La deuxième grande tendance du moment qu’il est difficile d’ignorer, c’est la présence de robots de cuisine de plus en plus perfectionnés. Voire même de robots intelligents qui cuisinent à notre place ! Pour en citer quelques-uns, le Compagnon de Moulinex, le Thermomix de Vorwerk ou le Cookeasy de Kenwood se partagent ce nouveau marché florissant. Il faut reconnaître que pour les personnes pressées ou ayant très peu de notions de cuisine, ces robots peuvent permettre d’accéder à la cuisine maison au quotidien. En revanche, pour les passionnés de cuisine, il faut reconnaître que cette intelligence artificielle nous ôte le plaisir de vivre pleinement notre cuisine.

 

 
 
 

Les recettes se simplifient

 

 

Même les recettes actuelles ont pour objectif de nous simplifier la vie. Aujourd’hui, les recettes du quotidien sont bien plus simples qu’à l’époque. Certains livres de cuisine en vogue proposent des recettes qui n’emploient pas plus de 5 ingrédients. D’autres simplifient les méthodes en proposant des recettes qui ne se cuisinent que dans un récipient, comme le “one pot pasta”.

 

 
 
 

Briser les codes du luxe et de la cuisine rustique

 

tendances culinaires produits de luxe

 

 

 

Les produits de luxe s’invitent partout

 

La cuisine d’aujourd’hui brise les frontières, mais aussi les codes traditionnels. Les produits de luxe ne sont plus réservés à une élite. Ils envahissent des domaines plus inattendus les uns que les autres. La banalisation du saumon, qui était il y a quelques années encore un produit luxueux, est la démonstration parfaite de cette tendance culinaire. Et si vous aviez oublié que le saumon n’a pas toujours été un ingrédient banal, voici quelques produits qui pourraient le devenir sans même que vous vous en rendiez compte… On trouve aujourd’hui du foie gras dans les burgers et du homard dans les sandwiches. Une preuve que le luxe se glisse dans des environnements de plus en plus populaires.

 

 

 

Les “bas” produits s’invitent aux tables des restaurants étoilés

 

Si les produits de luxe conquièrent de plus en plus de milieux, le phénomène inverse existe aussi. Depuis plusieurs années, on voit apparaître à la carte des grands restaurants des produits très standards. La gastronomie de haut vol ne s’enferme plus dans les codes du luxe et du prestige. Les chefs sont dorénavant plus libres. Ils en viennent à choisir des produits plus communs qui, cuisinés avec finesse, provoquent tout autant d’émotions et de plaisir gustatif. Ainsi, on voit des produits très basiques travaillés comme des mets d’exception : une joue de bœuf braisée aux épices douces, la pomme de terre en espuma léger ou encore l’œuf parfait en cuisson basse température.

  

 
 
 

Le monde de la restauration se métamorphose

 

 

Alors que la société change, le monde de la restauration s’adapte pour rester dans la danse. La sortie au restaurant n’est plus considérée comme un moment d’exception, c’est devenu le pain quotidien de nombreux Français. C’est pourquoi il est devenu indispensable pour les restaurants de se démarquer pour attirer leur clientèle.

  

 
 
 

La sortie au restaurant devient une expérience plus complète

 

 

Les restaurants sont désormais des lieux de vie où le consommateur vient passer un moment de convivialité. La nourriture n’est plus le seul critère d’une sortie réussie. Aujourd’hui, les restaurants doivent faire vivre une expérience plus globale, c’est pourquoi les restaurants à thème, présentant une cuisine très typée ou une décoration hors du commun, ont de plus en plus de succès.Les restaurants à tapas invitent à un autre mode de consommation, les restaurants du monde offrent un voyage le temps d’une soirée, les restaurants cabaret ou concert live, ou encore les “escape games culinaires” entrent dans le domaine du divertissement.

Certains restaurants jouent sur les valeurs qu’ils souhaitent transmettre pour séduire leur clientèle engagée. On voit fleurir de plus en plus de restaurant 100 % écolo proposant des plats végans, des produits locaux, le tout dans un décor de mobilier recyclé ou éco-conçu. D’autres, à l’instar de Thierry Marx, mettent en avant la solidarité en employant une équipe composée de personnes en réinsertion ou vivant avec un handicap. Ainsi, choisir son restaurant peut être synonyme d’un acte citoyen.

 

restaurant aux valeurs écolo

 

 

 
 
 

La restauration à emporter prend son envol

 

 

En parallèle de ces expériences de plus en plus complètes, se développe le marché d’une restauration qui répond au besoin de mobilité et de praticité de la population actuelle. La restauration à emporter a fait un bond phénoménal ces dernières années. Elle utilise toutes les nouvelles technologies pour progresser dans le service apporté au client.

Dorénavant, on peut commander les plats de nombreux restaurants sur une seule et unique plateforme en ligne et les recevoir quelques minutes plus tard à sa porte. Des entreprises spécialisées comme Ubereats, Just eat, Deliveroo sont devenues très performantes… L’utilisation de drones pour faciliter les livraisons est actuellement en test chez Ubereats. Rien n’arrête les avancées technologiques !

 

La structure même des restaurants commence à changer. Les restaurants traditionnels laissent place à ce qu’on appelle les “dark kitchen“. Bien que le terme n’inspire rien de bon, il s’agit en fait de cuisines professionnelles, sans salle de service attenante. Ces structures sont totalement dédiées à la livraison de plats cuisinés. Il est ainsi possible pour ces restaurateurs d’offrir de nouveaux services en réduisant leurs frais (emplacements moins côtés, absence de frais de mobilier…). La restauration est définitivement amenée à devenir de plus en plus mobile dans le futur.

  

 
 
 
 

Des fast food pour tous les goûts

 

 

Puisque la restauration traditionnelle semble laisser place aux plats à emporter ou à déguster sur le pouce, ce nouveau marché commence à se segmenter pour répondre aux attentes de chaque type de consommateur. Les fast food ne se limitent plus à des sandwichs, ils font dorénavant preuve de créativité pour se démarquer les uns des autres.

On voit apparaître des fast food de luxe (ou “fast good”) comme la chaîne Boco dont les plats sont conçus par des chefs étoilés. D’autres essaient de nous faire oublier nos à priori sur “fast food = junk food”. On voit dorénavant de nombreuses enseignes proposer une nourriture saine et respectueuse de l’environnement. Les salades bar, snacks végans ou bio et emballages consignés fleurissent à tous les coins de rue.

 

Les nouvelles enseignes ne souhaitent plus privilégier la praticité au détriment du plaisir gustatif. Ainsi, on trouve de nombreux fast-food proposant des cuisines du monde aux milles saveurs ou des produits de terroir cuisinés avec amour. Aujourd’hui, nous n’avons plus à choisir entre rapidité et qualité.

 

 

 
 

Événement festifs et culturels autour de l’alimentation

 

 

Enfin, pour finir en beauté, on voit clairement se développer des événements autour de la gastronomie. De plus en plus de festivals ou d’événements culinaires ont pour unique but de faire découvrir de nouvelles saveurs à leurs visiteurs. Les food festivals, food halls, salons de producteurs et marchés permanents sont autant de lieux qui permettent aux Français de vivre pleinement une expérience culinaire.

L’apparition des food trucks est également le témoin de cette cuisine nomade et festive. Ce n’est plus le client qui se rend à la restauration, c’est la restauration qui vient au-devant du client. Ces petites structures peuvent se permettre d’avoir une personnalité très marquée et ainsi provoquer la surprise et la curiosité auprès de ces nouveaux consommateurs avides de nouveauté.

 

food truck food festival

 

 
 
 
 

Nous arrivons au terme de notre exploration du monde culinaire d’aujourd’hui. Ces tendances sont tout sauf éphémères, elles sont installés depuis plusieurs années et dessinent le monde de demain. De quoi vous donner un peu d’inspiration pour vos créations culinaires et vous inciter à briser les codes existants.

 
J’espère que cet article vous aura aidé à prendre conscience que les frontières géographiques s’effacent autant que les frontières sociales. Aujourd’hui, on peut se permettre d’avoir le meilleur de chaque univers culinaire. Les ingrédients de qualité s’invitent dans les recettes les plus simples, les ingrédients du monde deviennent des basiques de nos placards, les produits les plus banals ne sont plus boudés, l’alimentation et le divertissement ne font plus qu’un ! Alors, chez vous aussi, amusez-vous au mélange des genres, oubliez vos idées préconçues et puisez votre inspiration dans tout ce qui vous entoure. Le monde bouge !

Notre monde culinaire est de plus en plus riche et de moins en moins conventionné, une chance pour continuer à innover, demain plus que jamais. D’autres tendances existent, c’est indéniable. Si certaines vous ont interpellé, je serais très curieuse de les découvrir et d’en discuter avec vous en commentaire. Sur ce, je vous souhaite de bonnes réflexions et une créativité sans limite !